Aperçu

Que sont les muscles ischio-jambiers?

Vos muscles ischio-jambiers sont des muscles squelettiques. Ce sont des muscles volontaires, ce qui signifie que vous contrôlez leur façon de bouger et de travailler. Vous avez trois muscles ischio-jambiers à l’arrière de votre cuisse. Vous utilisez ces muscles pour marcher, monter des escaliers, faire des squats et effectuer de nombreux autres mouvements de jambes.

Les muscles ischio-jambiers sont très sensibles aux blessures, en particulier chez les athlètes qui courent et sprintent. S’arrêter soudainement, ralentir ou changer de direction met beaucoup de pression sur ces muscles. Étendre votre jambe lorsque vous courez peut également étirer ces muscles. Une blessure aux ischio-jambiers est souvent appelée « ischio-jambier tiré ».

Fonction

Quel est le but des muscles ischio-jambiers?

Vos muscles ischio-jambiers remplissent une variété de fonctions, y compris:

  • Plier l’articulation du genou.
  • Extension de l’articulation de la hanche.
  • Rotation de l’articulation de la hanche.

Anatomie

Où sont situés les muscles ischio-jambiers?

Vos muscles ischio-jambiers sont situés à l’arrière de la cuisse, en commençant par votre hanche et en s’insérant au genou. Les tendons des ischio-jambiers les attachent aux os du bassin, du genou et du bas de la jambe.

Comment les muscles ischio-jambiers sont-ils structurés?

Les trois muscles ischio-jambiers sont :

  • Biceps femoris, le plus proche de l’extérieur de votre corps. La fonction de cet ischio-jambier est de fléchir votre genou, d’étendre la cuisse au niveau de votre hanche et de faire pivoter le bas de votre jambe d’un côté à l’autre lorsque votre genou est plié.
  • Semimembranosus, le plus proche du milieu de votre corps. Cet ischio-jambier fléchit votre articulation du genou, étend votre cuisse au niveau de votre hanche et offre une rotation médiale pour votre hanche et le bas de votre jambe.
  • Semitendinosus, entre le semi-membraneux et le biceps fémoris. La fonction de cet ischio-jambier correspond à celle du semimembranosus.

De quoi sont faits les muscles ischio-jambiers?

Vos muscles ischio-jambiers contiennent des milliers de minuscules fibres musculaires élastiques. Ces fibres aident les muscles à se contracter ou à se resserrer. Les fibres musculaires sont rouges et blanches. Ainsi, vos muscles ischio-jambiers pourraient sembler striés (rayés) si vous pouviez les voir sous votre peau.

Conditions et troubles

Quelles conditions et troubles affectent les muscles ischio-jambiers?

Une tension musculaire ischio-jambier est le résultat de fibres musculaires trop étirées. Les tensions aux ischio-jambiers peuvent varier de légères à graves:

  • 1re année : Les fibres musculaires s’étirent trop, mais ne se déchirent pas. Vous pouvez ressentir une légère douleur ou un gonflement des muscles ischio-jambiers, mais vous pouvez généralement toujours utiliser votre jambe.
  • 2e année : Un ou plusieurs de vos muscles ischio-jambiers sont partiellement déchirés. La douleur et l’enflure peuvent vous empêcher d’utiliser votre jambe.
  • 3e année : Le tissu musculaire se déchire complètement du tendon ou de l’os. Parfois, le tendon retire même un morceau d’os (avulsion). L’enflure et la douleur sont sévères; vous pourriez avoir de la difficulté à utiliser votre jambe.

Quelle est la fréquence des blessures musculaires aux ischio-jambiers?

Les blessures musculaires aux ischio-jambiers sont les blessures sportives les plus courantes. Une étude suggère qu’ils représentent environ 37% de toutes les blessures au football.

Qui a des blessures musculaires aux ischio-jambiers?

Les blessures musculaires aux ischio-jambiers sont fréquentes chez les athlètes qui courent à des vitesses rapides. Cela inclut les sprinteurs et les personnes qui jouent au football, au basket-ball et au football. Ils peuvent également se produire chez les skieurs, les patineurs, les danseurs et d’autres athlètes qui ont souvent les genoux pliés dans des positions accroupies profondes.

Vous êtes également à risque de blessures musculaires aux ischio-jambiers si vous :

  • Sont un jeune athlète qui est encore en croissance.
  • Ont plus de 40 ans.
  • Avoir déjà subi une blessure aux ischio-jambiers.
  • Avoir une fatigue musculaire aux ischio-jambiers.
  • Avoir des ischio-jambiers ou des quadriceps faibles ou serrés (muscles à l’avant de vos cuisses).
  • N’effectuez pas un échauffement et des étirements appropriés avant l’activité.

Quels sont les symptômes des blessures musculaires aux ischio-jambiers?

Les blessures musculaires aux ischio-jambiers peuvent causer:

  • Une bosse anormale ou une indentation derrière votre cuisse.
  • Ecchymoses ou décoloration à l’arrière de votre jambe.
  • Brûlure ou picotement derrière la cuisse, parfois appelé sciatique fessière.
  • Difficulté à porter du poids sur votre jambe.
  • Faiblesse musculaire des ischio-jambiers.
  • Incapacité à plier le genou, ce qui peut conduire à marcher avec une jambe raide et droite.
  • Sensation de claquement à l’arrière de la cuisse.
  • Douleur soudaine et aiguë à l’arrière de votre cuisse.
  • Gonflement juste après la blessure.

Soin

Comment puis-je garder mes muscles ischio-jambiers en bonne santé?

Prenez soin de vos muscles ischio-jambiers en :

  • Ne pas pousser à travers la hanche, leg ou douleur au genou.
  • Reposez vos muscles ischio-jambiers entre les séances d’entraînement ou les périodes d’effort.
  • Étirer et réchauffer correctement vos muscles ischio-jambiers avant l’activité.

Foire aux questions

Quand devrais-je appeler mon médecin?

Contactez immédiatement votre médecin si vous :

  • Impossible de bouger votre jambe et la douleur dans votre cuisse persiste.
  • Éprouvez des difficultés continues à marcher.
  • Ressentez un engourdissement dans le bas du dos, les hanches ou les jambes.

Une note de la Cleveland Clinic

Vos muscles ischio-jambiers jouent un rôle essentiel en vous aidant à marcher, à courir, à plier les genoux et à étendre vos jambes. Mais ces muscles sont également très sensibles aux blessures, surtout si vous jouez au football ou au football – ou si vous faites d’autres activités qui nécessitent beaucoup d’arrêts et de départs rapides. Alors que la plupart des blessures musculaires aux ischio-jambiers guérissent avec des traitements conservateurs, certaines nécessitent une intervention chirurgicale. Vous pouvez prendre soin de vos muscles ischio-jambiers et réduire votre risque de blessure en incorporant un échauffement et des étirements appropriés avant l’activité physique. Vous devriez également reposer vos muscles si vous ressentez de la douleur ou de la fatigue. Plus important encore, si la douleur persiste à l’arrière de votre cuisse, recherchez une attention immédiate.