De Godwin Tsa, Abuja

L’Agence nationale de lutte contre la drogue (NDLEA) a arrêté six personnes à Abuja pour avoir vendu des biscuits et des nouilles de drogue lors d’un raid dans un centre de relaxation, populairement appelé jardin.

Dans une autre opération, des agents de l’agence ont intercepté une cocaïne à destination du Royaume-Uni et de l’Arabie dissimulée dans des cheveux synthétiques.

Le raid à Abuja a suivi des renseignements crédibles, des agents ont fait une descente dans le jardin de la zone 5 de Wuse derrière Shoprite, où une dame Rachael Famiyesun, 29 ans, qui vend des biscuits à la drogue a été arrêtée avec sa vendeuse, Stella Sunday, 20 ans. À côté des biscuits, ils étaient a également été surpris en train de vendre des bouteilles de boisson au cassis, populairement appelée Zobo, préparée avec du cannabis.

Pendant ce temps, une déclaration du directeur des médias et de la publicité, Femi Babafemi, a révélé qu’un autre exploitant commercial du jardin, Moses Obi, 30 ans, a également été arrêté avec sa vendeuse, Aisha Abdulrahman, 19 ans, pour avoir vendu des nouilles indomie préparées avec du cannabis.
Un barman, Ahonye Jonah, 31 ans, qui travaille avec le propriétaire du jardin, a également été interpellé tandis qu’une de leurs clientes, Ngozi Justina Emelogu, 38 ans, a également été cueillie lors de la rafle du mercredi 19 janvier.

Deux jours plus tôt, des officiers du commandement FCT de l’Agence ont également fait une descente au marché de Zuba Yam, où un trafiquant de drogue, Haruna Hassan, a été arrêté avec 19,3 kg de cannabis.

Pendant ce temps, des trafiquants de drogue tentent d’exporter 1,53 kilogramme de cocaïne cachée dans de la crème capillaire vers Londres, et 880 grammes supplémentaires de cocaïne dissimulés dans des cheveux synthétiques vers Djeddah, en Arabie saoudite, ainsi que 3 grammes de cocaïne et 5 grammes de cannabis vers Chypre emballés localement chaussures fabriquées par l’intermédiaire de deux grandes entreprises de messagerie à Lagos ont été déjouées par des agents des stupéfiants attachés aux entreprises.

Herbes 100% naturelles pour enfin mettre fin à l’éjaculation précoce, à la faiblesse de l’érection et à la petite virilité. Cliquez ici maintenant .

Dans l’État d’Edo, des agents ont intercepté le mardi 18 janvier une voiture Toyota Camry avec Reg. No. FKJ 897 DG (LAGOS) chargé de 360,4 kg de Cannabis sativa en direction d’Abuja et a arrêté le chauffeur, Nurudeen Subaru, 42 ans, à Auchi, dans la région d’Etsako West de l’État. Le lendemain, les officiers de commandement d’Edo ont également évacué 111 kg de cannabis stocké dans un buisson à Iruekpen, Esan West LGA tandis que 276 blocs compressés de la même substance pesant 248,4 kg ont été récupérés d’un Austin Okongwu (alias Igwe), 45 ans, à Agenebode, Etsako Est tout en déplaçant la drogue dans une berline Lexus avec reg. non. ABC 583 MJ (ABUJA).

Toujours le mercredi 19 janvier, une descente dans un local de drogue dans la capitale de l’État d’Edo, au Bénin, a conduit à l’arrestation de trois trafiquants de drogue : Kelly Ogbebor, 38 ans ; Daniel Oviawe, 35 ans, et Kelly Kenmakonam, 29 ans avec différentes quantités de cocaïne et d’héroïne saisies sur eux.

Dans l’État du Plateau, la tentative d’Ifeoma Godwin Sade, 29 ans, épouse d’un trafiquant de drogue, Ifeanyi Onyeasi, 34 ans, d’avaler 12 grammes de cocaïne trouvés dans leur maison à Agingi, route Rukuba, Jos, lors d’une opération d’arrestation a été sabordée par des agents qui ont récupéré la drogue de sa gorge le dimanche 16 janvier. Une exposition monétaire de deux cent trente quatre mille six cent cinquante nairas seulement (N234, 650) a également été récupérée.

Différentes quantités de cannabis, de méthamphétamine et de tramadol ont été saisies chez deux suspects ; Aliyu Abdullahi et Ishaya Emmanuel, lorsqu’un bus commercial avec reg. le numéro GME711YX les amenant de Lagos à Yola, dans l’État d’Adamawa, a été intercepté le long de la route d’Abuja par des officiers du commandement de l’État du Plateau le mercredi 19 janvier.

Dans l’État d’Adamawa, le mercredi 19 janvier, le bras long de la loi a finalement attrapé un trafiquant de drogue notoire, Adamu Musa, en fuite depuis neuf mois. Sa sœur aînée de 31 ans, Mme Hannatu Sini, avait été arrêtée le 16 avril 2021 dans la zone de gouvernement local de Gombi à Adamawa avec 14 400 kg de cannabis sativa et a admis avoir gardé l’exposition pour son jeune frère, Adamu Musa qui a ensuite été placé sur la liste voulue de la commande.
C’est même alors qu’une ex-détenue, Mme Modinat Lawal, a été arrêtée à Kano le mercredi 19 janvier avec 22 kg de cannabis sativa qu’elle a apporté au Nigeria depuis la République du Bénin. Elle avait auparavant été arrêtée, poursuivie et emprisonnée pour la même infraction. La trafiquante née dans l’État d’Ogun a affirmé alors qu’elle s’appelait Bola.

Tout en félicitant les officiers et les hommes du FCT, d’Edo, du Plateau, d’Adamawa, de Kano et de la Direction des enquêtes et des enquêtes générales pour les arrestations et les saisies, le président/directeur général de la NDLEA, Brig. Le général Mohamed Buba Marwa (à la retraite) les a chargés, ainsi que leurs homologues des autres commandements, de rester vigilants et toujours proactifs.